Accueil » Le Journal » Médias » Des vignes et des hommes

Des vignes et des hommes

Des vignes et des hommes

Chaque vignoble du monde procède d’une histoire, d’un environnement naturel et du travail de l’homme : au bord d’un fleuve, à flanc de montagne ou aux portes du désert, il existe autant de vignobles que de civilisations, de peuples et de traditions. Il n’est donc pas surprenant de trouver une telle diversité de vins sur notre planète !
Pour les explorer, une série documentaire en 10 épisodes d’Arte

Italie, la noblesse des vins toscans

En Toscane, on fait du vin depuis des siècles dans un décor de collines, de cyprès, d’oliviers et de villages plusieurs fois centenaires. Mais dans la région du Chianti, où la première appellation contrôlée a vu le jour il y a trois siècles, des producteurs veulent changer la donne.

Espagne : La Rioja, les gardiens de la tradition

Dans le minuscule territoire viticole de la Rioja, au nord de l’Espagne, une dizaine de propriétaires ont choisi de résister à la production de masse. Ces vignerons, dont les terres ne représentent que 5 % du vignoble espagnol, préservent coûte que coûte leur savoir-faire et les traditions centenaires sur de petites parcelles.

Allemagne : les défis du climat

La Franconie est une petite enclave viticole méconnue située au coeur de la Bavière en Allemagne. Plantés à l’époque romaine, sur les coteaux les plus ensoleillés, les vignobles franconiens poussent sur un relief escarpé et produisent un vin blanc, minéral et puissant.

Angleterre, un vin en pleine effervescence

Depuis quelques années, les collines anglaises du Kent et du Sussex se couvrent de vignes. Les Anglais ont décidé d’y élever des cépages champenois destinés à la production d’un vin pétillant haut de gamme, l’ »English quality sparkling wine ».

Alsace, un pacte avec la nature

Direction la frontière entre la France et l’Allemagne, où la vigne alsacienne a naturellement trouvé sa place sur une étroite bande de terre tout en coteaux.

Patagonie : les vignes du bout du monde

Malgré des températures extrêmes et un paysage malmené par des conditions climatiques violentes, une poignée d’aventuriers venus d’Europe il y a un peu plus d’un siècle se sont lancé le pari fou de cultiver des vignes en Patagonie.

Thaïlande : le vignoble des tropiques

En Thaïlande, la viticulture est apparue il y a moins d’une vingtaine d’années. Sous les tropiques, une poignée d’audacieux repoussent les limites du possible, en adaptant la production à la chaleur et à l’humidité. Au nord de Bangkok, dans le massif de Khao Yai, la famille Loohitnavy poursuit un objectif un peu fou : produire un vin dont la renommée dépasserait les frontières nationales.

Inde, les raisins de la modernité

algré de nombreux freins culturels et religieux, l’Inde s’ouvre irrésistiblement au vin. Ce nouveau breuvage séduit une population souvent jeune, urbaine et branchée, mais aussi féminine, reflétant les mutations à l’œuvre dans la société : boire du vin, c’est s’inscrire dans le mouvement de modernité qui s’est emparé du pays.

Croatie : la vigne se lève à l’Est

Dans le sud de la Croatie, la Dalmatie domine la mer Adriatique. Sur ses côtes comme dans ses îles, on cultive depuis l’Antiquité des cépages uniques au monde qui suscitent un engouement croissant.